Balthazar ont le plaisir d'annoncer les détails de leur prochain album Sand dont la sortie est prévue le 29 janvier 2021 via Play It Again Sam. Ils en dévoilent un avant-goût avec le morceau ‘Losers’ également accompagné d’un clip. Avec ‘Losers’, Balthazar nous plonge dans un univers de rythmes disco et de voix aériennes, dans la lignée de leur album Fever (2018). Filmé en Belgique, le clip qui l'accompagne présente le groupe sous des apparences différentes, non sans rappeler une série criminelle New-yorkaise des années 70, qui dépeint le récit du morceau de manière littérale.
Mené par Jinte Deprez et Maarten Devoldere, qui s'unissent à la fois pour les tâches d'écriture et en tant que leaders du groupe, Balthazar continue de satisfaire leur soif d’exploration depuis la sortie de Fever en 2018. En affinant leur songwriting et après leurs propres excursions en solo (Jinte sous le nom de plume de J.Bernardt et Maaarten sous le nom de Warhaus) l’enregistrement qui en a suivi résulte d’un processus de création fluide, sans inhibition et sans aucune restriction.
Comme l’explique Maarten : « Nous avons fait beaucoup de choses que nous n'avions jamais faites auparavant - nous n'avions jamais utilisé autant de samples de batterie ou de synthétiseurs de basse. C'était donc une étape passionnante pour nous ». Jinte rajoute : « C'était une façon très moderne de faire un album, en raison des contraintes de la pandémie nous devions travailler à distance et converser électroniquement plutôt qu'en studio »
Sand est un album alt-pop plein d'âme qui poursuit cette nouvelle voie tout en offrant aux deux auteurs et au groupe leur album le plus cohérent à ce jour. Soulignant les nuances de l'amour, de la perte et de la vie, Sand voit le duo d'auteurs Devoldere et Deprez atteindre de nouveaux sommets. Comme l'explique Jinte, « l'idée était toujours de sortir un autre album dès que possible après Fever. C'était amusant et nous voulions construire sur cette base ». Ce sentiment est renforcé par les propos de Maarten : « J'ai hâte de jouer cet album en live car lors de la tournée Fever, nous avons poussé l'élément groove le plus loin possible »
La pochette de l'album est une œuvre d’art de la célèbre sculptrice néerlandaise Margriet Van Breevort, spécialisée dans les sculptures hyperréalistes. Intitulée Humunculus Loxodontus aka The One Who Waits, elle représente, comme l'explique Maarten « La façon dont on se sent dans une salle d'attente, obligé d'attendre et se sentant gêné et embarrassé. Plus nous faisions des recherches, plus cela correspondait à l'idée de l'album ». Une image surréaliste comme celle la est difficile à cerner, un peu comme l'instrumentation cinématographique, l'énergie pop et les mélodies qui habitent le monde musical de Balthazar.
« Il y a un thème qui traverse ces différents thèmes : l'attente, l'agitation, le fait de ne pas pouvoir vivre le moment présent. Nous sommes à un moment de notre vie où nous devons considérer ces aspects de la vie, c'est pourquoi l'album s'appelle Sand - comme le sable qui s’écoule dans un sablier ».