En se remettant dans le contexte de l’époque (1985), il fallait être sacrément culotté pour monter un trio autour du sampler. The Young Gods n’a jamais eu peur de rien. En créant une grammaire musicale inédite qui doit autant au rock, à la musique industrielle, au classique, au baroque, à l’ambient ou à l’électronique, la formation suisse mise sur pied par Franz Treichler reste, vingt-deux ans après ses débuts, d’une rare pertinence et d’une impressionnante cohérence. Leur fulgurant nouvel album Super Ready / Fragmenté, alliant puissance et subtilité de manière inouie, confirme que The Young Gods est plus que jamais en phase avec son époque.

Aventuriers, défricheurs ou savants fous, The Young Gods reste une référence incontournable dans la musique d’aujourd’hui. Mike Patton, Noir Désir, Chemical Brothers, Maynard James Keenan (Tool) ou The Edge (U2) revendiquent l’héritage des Jeunes Dieux helvètes.
Mais ne le répétez pas à Franz Treichler, Al Comet et Bernard Trontin. The Young Gods a toujours fait rimer humilité avec inventivité.

Que ce soit en révolutionnant les samplers avec leurs premiers albums (The Young Gods et L’Eau Rouge), en transcendant Kurt Weill (Play Kurt Weill), en signant leur tellurique chef-d’œuvre (TV Sky), en s’éloignant des guitares (Only Heaven), en s’imbibant de l’électronique des années 90 (Second Nature), de l’ambient et de labels comme Warp (Heaven Deconstruction) ou en proposant un album influencé par la musique générative de Brian Eno (Music for Artificial Clouds), The Young Gods ne cesse de se réinventer. Eviter la routine. Rebondir. Se lancer dans de nouveaux défis, de nouveaux projets. Se nourrir l’âme et continuer à explorer de nouveaux territoires.

Ces dernières années, les Gods ont joué avec un orchestre symphonique pour fêter leur 20 ans, réécrit la bande originale du film Woodstock en la jouant live à Genève à l’occasion de la Fête de la Musique, collaboré avec l’anthropologue Jeremy Narby (conférence sonique baptisée Amazonia Ambient Project), travaillé avec le Musée des Sciences de Genève pour le projet Aquanaute et se sont produits en formule acoustique.
Ce sont tous ces projets et collaborations qui permettent aux Young Gods de garder cette fraîcheur jubilatoire qu’on retrouve sur le très rock et organique Super Ready / Fragmenté.